Baisse des coûts du loyer : la loi de la discorde.


A la date du 1er février 2014 une loi sera en vigueur pour baisser le coût des loyers au Sénégal, ce qui est une bonne nouvelle pour les locataires. Mais malheureusement c’est un cadeau empoisonné venant des politiciens qui veulent nous faire croire encore une fois qu’ils agissent pour le bien-être des populations. Pour bien comprendre la supercherie de cette loi il suffit juste de se demander qui loue qui ?  Ou bien combien l’Etat a diminué sur la taxe des loyers pour se permettre d’imposer une baisse ? L’Etat est propriétaire ou agent immobilier ? Répondre à ces questionnements nous permet de dire que l’Etat en promulguant cette loi n’a pas résolu le problème de la cherté des loyers.



Cette loi va surtout favoriser l’expulsion de plusieurs locataires qui ne verront pas le secours des autorités car elles seront incompétentes face à une telle situation. Quel sera le sort d’un locataire dont son loueur lui a bien précisé qu’il va louer pour un tel montant s’il ne veut pas, il n’a qu’à voir ailleurs. Vous me direz qu’il n’a pas le droit alors que c’est à lui de décider de louer ou de ne pas louer sa propriété. Notre cher Macky a oublié que ce n’est pas lui qui a financé ces valeureux « goorgoorlou » pour qu’ils aient des maisons dignes de ce nom.



Il oublie que pendant que ces derniers économisaient leurs  revenus par la sueur de leur front lui militaient dans un parti pour apprendre comment manipuler une masse. Ignore-t-il que ces propriétaires de maison ont le plein droit de ne plus louer qui que ce soit sous leur toit quand ils le voudront. Doit-on lui faire savoir que ces logements ne lui appartiennent pas. Doit-on lui conseiller de créer des logements sociaux pour pouvoir imposer le prix qu’il voudra. En me lisant vous allez croire que je m’adresse à un ignorant qui n’est d’autre que notre Chef d’Etat, tellement que la loi qu’il a fait voter n’a pas de sens si ce n’est que de la poudre aux yeux.

Cette loi fera naître beaucoup de conflits entre locataires et propriétaires mais n’aura pas d’incidences positives pour casser les prix du loyer. Je pense que nos dirigeants peuvent changer de cible pour se pencher sur la baisse des prix  du riz, de l’électricité, du carburant, du sucre, de l’huile, du lait, du pain etc.... Vous savez pourquoi je pointe du doigt ces produits parce que là l’Etat peut influer sur les prix en diminuant les taxes ou en subventionnant.


Prudence aux locataires qui veulent se faire justice pour que leur loyer soit diminué.

Ecoutez bien lePremier ministre


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Belles-mères destructrices de mariages.

Le « mbaraane » et ses complices.

La télévision sans censure : une menace pour la société.