Accéder au contenu principal

Baisse des coûts du loyer : la loi de la discorde.


A la date du 1er février 2014 une loi sera en vigueur pour baisser le coût des loyers au Sénégal, ce qui est une bonne nouvelle pour les locataires. Mais malheureusement c’est un cadeau empoisonné venant des politiciens qui veulent nous faire croire encore une fois qu’ils agissent pour le bien-être des populations. Pour bien comprendre la supercherie de cette loi il suffit juste de se demander qui loue qui ?  Ou bien combien l’Etat a diminué sur la taxe des loyers pour se permettre d’imposer une baisse ? L’Etat est propriétaire ou agent immobilier ? Répondre à ces questionnements nous permet de dire que l’Etat en promulguant cette loi n’a pas résolu le problème de la cherté des loyers.



Cette loi va surtout favoriser l’expulsion de plusieurs locataires qui ne verront pas le secours des autorités car elles seront incompétentes face à une telle situation. Quel sera le sort d’un locataire dont son loueur lui a bien précisé qu’il va louer pour un tel montant s’il ne veut pas, il n’a qu’à voir ailleurs. Vous me direz qu’il n’a pas le droit alors que c’est à lui de décider de louer ou de ne pas louer sa propriété. Notre cher Macky a oublié que ce n’est pas lui qui a financé ces valeureux « goorgoorlou » pour qu’ils aient des maisons dignes de ce nom.



Il oublie que pendant que ces derniers économisaient leurs  revenus par la sueur de leur front lui militaient dans un parti pour apprendre comment manipuler une masse. Ignore-t-il que ces propriétaires de maison ont le plein droit de ne plus louer qui que ce soit sous leur toit quand ils le voudront. Doit-on lui faire savoir que ces logements ne lui appartiennent pas. Doit-on lui conseiller de créer des logements sociaux pour pouvoir imposer le prix qu’il voudra. En me lisant vous allez croire que je m’adresse à un ignorant qui n’est d’autre que notre Chef d’Etat, tellement que la loi qu’il a fait voter n’a pas de sens si ce n’est que de la poudre aux yeux.

Cette loi fera naître beaucoup de conflits entre locataires et propriétaires mais n’aura pas d’incidences positives pour casser les prix du loyer. Je pense que nos dirigeants peuvent changer de cible pour se pencher sur la baisse des prix  du riz, de l’électricité, du carburant, du sucre, de l’huile, du lait, du pain etc.... Vous savez pourquoi je pointe du doigt ces produits parce que là l’Etat peut influer sur les prix en diminuant les taxes ou en subventionnant.


Prudence aux locataires qui veulent se faire justice pour que leur loyer soit diminué.

Ecoutez bien lePremier ministre


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Ibou, une vie bouleversante!

Ibou se lève de très bonne heure pour son rendez-vous d’embauche, sur sa montre il est 6h du matin. Après sa prière de l’aube, il se précipite vers l’arrêt bus pour se rendre en ville. Même pas 5mn le bus est là, Ibou tout souriant se frotte les mains quand il a aperçu celui-ci. Juste après 40mn de route, Ibou est arrivé à destination et il est 8h05mn à cette heure il lui reste beaucoup de temps du moment qu’il est convoqué à 10h. Il en profite pour prendre son petit déjeuner pour se faire un plein d’énergie.

En voyant Ibou on ne croirait pas qu’il est marié depuis plus de 6ans avec une de ses cousines. A peine générer les 22ans, Ibou est sermonné par son père pour qu’il se marie avec Soxna. Son père avait une autre vision du monde, car il décrivait la vie actuelle comme un champ de guerre entre hommes et femmes. Pour lui le nerf de la guerre est le sexe l’ennemi à abattre est le jeune homme qui a réussi très tôt sa vie. Donc pour ne pas exposer Ibou son père l’entraine dans un mar…

Le « mbaraane » et ses complices.

Les hommes au Sénégal sont souvent victime d’un phénomène appelé communément en wolof « mbaraane ». Ce mot définie l’acte par lequel une femme sorte à la fois avec plusieurs hommes en leur faisant croire qu’elle est amoureuse de chacun d’eux dans le seul but de profiter de leur générosité. Pourquoi un tel fait soit si affectionné par les femmes. Relève-t-il de leur intelligence ? Ou découle-t-il de la naïveté des hommes ? Ou résulte-t-il de la complicité de certaines personnes ? Tellement on ne peut pas comprendre pourquoi l’homme sénégalais se laisse-t-il dorloter en se faisant manipuler par tous les bords. Une femme se permet de tirer par les ficelles plusieurs hommes qui ne respirent que pour elle. L’un lui assure l’argent de poche pour ses dépenses quotidiennes, l’autre lui permet de pouvoir s’acquitter des factures salées, un tel lui garantit une garde robe bien fournie, un autre lui serve de chauffeur dans ses déplacements pour les différentes cérémonies et j’en passe. Pour ces …

« J’aime mieux une injustice qu’un désordre »

« J’aime mieux une injustice qu’un désordre » disait Goethe car pour lui « toute désobéissance pour la justice fait durer les abus ». De même Alain(Émile Chartier)jugeait impossible dans toute action difficile et surtout à la guerre, de se passer d’un chef, et de remettre aux mains du chef moins qu’un pouvoir absolu : « Une action ne peut réussir que par l’accord des exécutants ; et quand ils auraient la meilleure volonté du monde, ils n’accorderont pourtant que par la prompte exécution des ordres, sans qu’aucun des subordonnés s’amuse à juger ou à discuter. Qu’est-ce à dire, sinon que devant le refus ou seulement l’hésitation, le chef doit forcer l’obéissance, ce qui conduit aussitôt à la dernière menace, et l’instant d’après à l’exécution, sans quoi la menace serait ridicule. J’admire que les gens qui reçoivent aisément la guerre parmi les choses possibles, invoquent pourtant ici l’humanité et la justice, comme si l’on avait le loisir d’être humain et juste quand l’ennemi vous press…